voyage à Rangiroa : tous les bons plans

Voyage à Rangiroa en Polynésie. A Rangiroa, en Polynésie française, les frontières entre océan, terre, ciel et lagon changent au gré de la lumière. Rangiroa vous transporte dans un univers aux couleurs éclatantes, parmi les raies, les requins et les dauphins.
Deuxième lagon le plus grand du monde, cet atoll offre un paysage corallien dont la terre se situe à 1 mètre au dessus du niveau de la mer. Cet atoll des Tuamotu forme un bande de terre de 200 kilomètres de circonférence parsemée de 240 motu (comprendre petites îles). En Paumutu, langue des Tuamotu, Rangiroa signifie ciel infini ou ciel immense. 
L’atoll abrite 2700 habitants qui se concentrent essentiellement sur les motu d’Avatoru et de Tiputa. Ils vivent sur une bande de corail large de 300 mètres entre lagon et océan.
Dotée d’une riche faune marine, Rangiroa s’affiche comme une destination privilégiée des plongeurs. 

Comment venir et se déplacer à Rangiroa ?

Voyage à Rangiroa en Polynésie : se déplacer

  • Rangiroa se trouve à une heure d’avion de Tahiti. La compagnie Air Tahiti dessert l’île tous les jours. Vous pouvez inclure votre vol dans le pass Bora-Tuamotu qui coûte 558 euros en basse saison et 603 euros en haute saison. Ce pass permet de réserver plusieurs vols entre les îles suivantes : Moorea, Huahine, Raiatea,Maupiti, Bora Bora, Tikeau, Fakarava.
  • Un aller-retour Tahiti Rangiroa coute 360 euros environ. Depuis Rangiroa, il existe des vols vers trois autres atolls des Touamotu : Tikehau, Fakarava et Mataiva.
  • Quasiment toutes les pensions de famille et les hôtels assurent les transferts vers l’aéroport. Si vous souhaitez vous déplacer par vos propres moyens, le plus agréable reste le vélo. En effet, le principal motu (celui d’Avatoru) est long de 10 kilomètres. Louer une voiture n’a d’intérêt que si vous avez du matériel à transporter. La plupart des hébergements louent des vélos.
  • Si vous réservez une excursion, l’excursionniste s’occupera de venir vous chercher et de vous ramener. 
  • Enfin, si vous souhaitez rejoindre le village de Tiputa, situé de l’autre côté de la passe du même nom, il existe un bateau taxi qui part du quai des ferry d’Avatoru (N° 4 sur la carte).

Où loger à Rangiroa ?

Pension Teina et Marie

J’ai séjourné 15 jours à Rangiroa à l’occasion d’une mission d’écovolontariat. Je logeais à la pension Teina et Marie (N°1 sur la carte). Cette pension de famille, simple, propose des bungalows et des chambres. Le petit déjeuner est compris et vous avez la possibilité de prendre la demi-pension avec le dîner le soir. La nourriture est de qualité, essentiellement à base de poisson frais. Si des fruits au sirop sont parfois servis, c’est parce que le sol de Rangiroa est constitué de corail. Or, rien ne pousse ou presque sur la soupe de corail !

Une nourriture de qualité !

De plus, depuis le début de l’épidémie de la Covid 19, il faut savoir que la Polynésie française souffre de problèmes de ravitaillement. Croyez-moi, les acteurs du tourisme se mettent en quatre pour servir à manger !
Située en bord de lagon, on apprécie la terrasse et les espaces communs de la pension. J’y ai été confinée le week-end et c’était très agréable !
L’accueil est chaleureux et l’emplacement idéal. La pension se trouve à côté du Snack Lili, de centres de plongée et d’une épicerie.

Les Relais Josephine

Le relais Josephine est une pension de charme un plus haut de gamme par rapport à la pension Teina et Marie. Elle propose sept bungalows cosy meublés en style tropical. Son restaurant est ouvert au public et est connu pour sa cuisine savoureuse le soir. Le point fort de cet hébergement est sa localisation juste au bord de la passe de Tiputa, d’où vous pouvez observer les dauphins.

  • Je retiens deux autres adresses pour se loger à Rangiroa : un hôtel haut de gamme : le Kia Ora et le Tiputa Lodge, l’une des rares adresses où dormir au le village de Tiputa.

Les meilleures excursions à faire à Rangiroa

Une journée au lagon bleu

Voyage à Rangiroa en Polynésie : les excursions. Le lagon Bleu de Rangiroa est l’une des principales excursions à la journée. Il se situe à une heure de bateau d’Avatoru. Après la traversée du lagon, vous arrivez dans un endroit paradisiaque au sable blanc et aux mille dégradés de bleu. Si vous cherchez la carte postale, c’est ici ! La visite commence par une baignade parmi les requins pointes noires. Les pointes noires sont des requins de lagon que vous apercevez facilement à Rangiroa. Le lagon bleu a cette particularité d’y abriter une nursery. Vous rejoignez ensuite, à pied, le motu principal où vous dégusterez une repas polynésien. Avant, votre guide vous accompagnera sur les différents motu du lagon bleu. L’après-midi à la baignade !

Les sables roses

Les sables roses de Rangiroa se trouvent au sud est de l’atoll. Il faut compte 1h30 de bateau environ pour les atteindre. Ces langues de sable aux reflets roses sont le résultats de l’érosion de coquillages. En fonction de la luminosité la couleur rose varie et les lagunes de sables bougent au gré du vent et des courants. Cette excursion se fait à la journée avec, repas polynésien sur un motu.

Visiter l’île aux récifs

L’île aux récifs est une curiosité géologique au sud du lagon de Rangiroa. En effet, à la suite d’un mouvement tectonique il y a des millions d’années, une partie du récif corallien a été soulevé et à mis a jour le corail. Les structures coralliennes sont aujourd’hui à deux mètres au dessus du niveau de l’océan. Elles forment des cathédrales coralliennes au relief acéré, avec des piscines naturelles. Il est préférable de visiter l’île aux récifs par temps calme, car si le lagon est agité il est difficile d’évoluer sur le récif.

Combiner plusieurs excursions à Rangiroa

Ces trois excursions sont proposés par les prestataires de l’île. Votre pension de famille ou votre hôtel se chargera de la réservation. Sachez qu’il est possible de combiner deux excursions en une journée ; par exemple, le lagon bleu et l’île au récifs. Pendant ces excursions, il n’est pas rare d’observer des raies mantas.

Plonger dans la passe de Tiputa en gardant un comportement éthique

Rangioroa est le paradis des plongeurs. L’une des plus connues est la dérivante dans la passe de Tiputa. Vous pouvez facilement observer des dauphins, mais également des tortues et différentes espèces de requins (requins marteaux, requins gris…) Il y a quelques années les fonds marins de Rangiroa étaient connus pour son mur de requins et ses raies mantas. Aujourd’hui, le mur de requins s’est dépeuplé et une partie des raies mantas ont déserté le lagon. L’atoll est désormais surtout connu pour ses dauphins qui, par un mécanisme d’habituation, interagissent avec les plongeurs.  

Ne pas toucher les dauphins !

J’attire cependant votre attention sur le risque de dérive à trop vouloir interagir avec les dauphins. Malheureusement, des comportements peu éthique sont régulièrement observés sous l’eau. Vouloir toucher, s’accrocher, embrasser un dauphin comporte des risques pour les dauphins et les plongeurs. Si un moniteur vous propose de toucher un dauphin, sachez que non seulement ce comportement n’est pas éthique, mais qu’il est contraire à la loi.

Ue activité écotouristique autour des dauphins ?

Si un dauphin s’approche de vous, observez-le, profitez de ce moment magique, mais n’ayez pas de comportement intrusif avec cet animal sauvage. Les grandes dauphins de Tiputa deviennent une attraction touristique où l’on consomme du dauphin. C‘est dommage, car il est possible de développer une activité écotouristique autour de l’observation des dauphins.
Je vous conseille de lire l’interview de Pamela Carzon, doctorante, qui étudie la communauté des grands dauphins de Tiputa. Au fil de sa réflexion, elle pause les bases d’un écotourisme autour des dauphins de Rangiroa.
Je vous conseille le Rangiroa Diving Center qui adopte une comportement éthique avec les dauphins, et le raie mania Club, le plus ancien club de plongée de l’île.

Du snorkeling à l’aquarium

Si vous n’êtes pas plongeur, il est tout a fait possible de profiter de la beauté des fonds marins, juste avec un masque et un tuba. Des centres de plongée organisent des sorties en snorkeling dans le lagon et en plein océan. Vous observerez les grands dauphins de Rangiroa, plusieurs espèces de requins, ainsi que toute la faune marine des récifs coralliens. A quelques encablure de la passe de Tiputa, dans le lagon  autour du motu Nui Nui, existe un lieu appelé l’aquarium. Ce spot incontournable pour tout snorkeleur vous plonge parmi des centaines de poissons : sergent major, chirurgiens, poisson papillons, murènes… Les sorties snorkeling proposent la sortie dérivante dans la passe de Tiputa, l’aquarium ou les deux.  

Observer  la communauté des grands dauphins de Tiputa

La spécificité de la communauté des grands dauphins de Tiputa, est qu’elle réside autour de la passe. Il est très facile d’observer les dauphins depuis la terre, notamment par courant sortant. En effet, lorsque le courant sort du lagon, des vagues se forment les dauphins sautent dans les vagues. Pour savoir à quelle heure le courant sort, regarder les horaires des marées. Le courant commence à sortir dès le début de la pleine mer (PM).

Il existe deux spots pour observer les dauphins

  • La cité des dauphins (N°5 sur la carte)
  • Le snack Les Relais Josephine (N°2 sur la carte) )- A condition de consommer bien sûr !
  • Pour participer à une mission d’écovolontariat avec les Dauphins de Rangiroa c’est ici !

Louez un vélo et visitez la ferme perlière

Le jour où vous ne souhaitez ni plonger, ni partir en excursion, je vous conseille de louer un vélo et de vous promener sur la motu d’Avatoru. Ce dernier, est long de 10 km entre les passes d’Avatoru  (où se trouve le village du même nom) et de Tiputa.  A mi chemin, non loin de l’aéroport, la ferme perlière organise des visites gratuites du lundi au vendredi à 10 heures et à 14 heures. Vous découvrirez comment les huîtres perlières produisent des perles de culture. Un guide vous expliquera le processus de production et vous assisterez soit à la greffe des huîtres, soit à la récolte des perles et parfois les deux.

  • A noter que la ferme perlière organise les transferts depuis votre hébergement.
  • A midi, n’hésitez pas à vous arrêter au snack chez Lili à deux pas du quai des Ferry. Vous y dégusterez de bons petits plats polynésiens

Lire également sur la Polynésie française

moorea île magique

Moorea l’île magique : top des trésors à découvrir

tahiti montagne

Tahiti est-elle à la hauteur de son mythe ?

Tortue moorea

Moorea : visitez la clinique des tortues marines

Comment se marier à Tahiti ?

voyage polynésie française

Voyage en Polynésie française : les îles du Mana

Laisser un commentaire